Expression libre

De Blanche-Neige à Elémentaire, les films Disney regorgent d’histoires d’amour plus romantiques les unes que les autres. Or, si c’est la même « force d’attraction » qui réunit tous ces couples, chaque protagoniste a sa manière bien à lui de vivre cette relation. Enflammé, timide ou fusionnel, c’est sous toutes ses formes que Disneyland Paris célèbre l’amour, de Fantasyland à Marvel Avengers Campus, en passant par le Disneyland Hotel, dans sa toute nouvelle transformation royale. L'amour est un cadeau Certaines amours commencent timidement, mais c’est précisément pour cela qu’elles nous touchent. Ainsi Lady, dans La Belle et le Clochard (1955) est-elle clairement sur la réserve dans sa relation avec le Clochard, notamment dans la scène immortelle chez Tony autour d’un plat de spaghettis, célébrée à Pizzeria Bella Notte. Mais la subtilité de l’animation signée du légendaire Frank Thomas révèle avec une exquise pudeur cet amour naissant lorsqu’elle échange ce baiser devenu mythique avec le Clochard. Dans la scène du Palais de Glace de La Reine des Neiges : Une Invitation Musicale au Parc Walt Disney Studios, on sent bien que Kristoff n’ose pas avouer ses sentiments à Anna. Mais quand la jeune femme lui propose de l’embrasser, son cœur s’emballe. Au final, les deux tourtereaux n’échangeront qu’un baiser au vent, mais celui-ci en dit long sur le futur de leur relation… De même, il faudra un peu de temps à EVE, obnubilée par sa mission, avant de réaliser l’intensité des sentiments de Wall-E, amoureux transi et dévoué, et de les partager à son tour. Mais tout est bien qui finit bien dans le film Disney.Pixar de 2008 et la statue des deux robots se tenant la main, située sur le côté de Star Wars Hyperspace Mountain, immortalise de belle manière ce lien qui les unira pour les années-lumière à venir.   Autre relation qui prendra du temps pour s’affirmer, celle entre Scott Lang et Hope van Dyne, alias Ant-Man et La Guêpe, que l’on peut retrouver, entre deux missions, au niveau du Portail des Héros de Marvel Avengers Campus. Il faut dire que leur rencontre, dans Ant-Man (2015) ne se présentait pas sous les meilleurs auspices : Hope n’avait guère confiance en ce petit cambrioleur, si doué soit-il, qui était parvenu à dérober le costume de Ant-Man conçu par son père. Mais bien vite, l’amour prendra le dessus, au grand dam de Hank Pym. Sauf qu’il faudra attendre la fin de Ant-Man et la Guêpe (2018), pour que leur relation puisse enfin prendre son envol… Les bannis ont droit a l'amour D’autres amours nous inspirent aussi parce qu’elles font fi des apparences pour mieux voir au-delà la personnalité authentique de l’être aimé. Ainsi Jasmine, après son voyage en tapis volant - que l’on peut admirer dans Le Passage Enchanté d’Aladdin -, voit-elle clair dans le jeu du Prince Ali et reconnaît derrière son déguisement le jeune homme humble mais tellement séduisant qu’elle a rencontré peu avant au marché d’Agrabah…   De son côté, Éric – que l’on retrouve devant de son château dans Le Pays des Contes de Fées - n’a pas besoin de mots pour ressentir tout l’amour d’Ariel, privée de la parole par Ursula, et s’en éprendre tant sous sa forme humaine que de sirène. Quant à Belle, elle a tôt fait de déceler l’homme qui se cache derrière La Bête et n’hésite pas à se lancer dans une danse on ne peut plus romantique avec lui, dans une scène iconique reprise lors du spectacle Mickey et le Magicien au Parc Walt Disney Studios. Cette scène a également inspiré le thème de de La Table de Lumière, le restaurant avec service à table du Disneyland Hotel, à travers l’élégante sculpture du couple princier qui trône au centre de la salle principale ainsi que le décor reprenant, tout comme le dessin animé, des éléments de la Galerie des Glaces du Château de Versailles. Le lieu idéal pour vivre une « histoire éternelle »…   L’amour se rit aussi des barrières sociales. Dans La Belle au Bois Dormant, quand le prince Philippe tombe sous le charme d’Aurore, c’est sous les traits d’une paysanne (Rose). Cette idylle naissante culminera avec un baiser d’anthologie, immortalisé sur l’un des vitraux de La Galerie du Château, au cœur du Château de la Belle au Bois Dormant. De même, c’est vêtue de haillons que le Prince Charmant découvre Blanche-Neige et s’en éprend dès le début du Classique de 1937. Après l’avoir sauvée du sommeil de mort lancé par la Sorcière, il finira par l’emmener avec lui dans son château sur son blanc destrier, comme on peut le voir dans la scène finale de l’attraction Blanche Neige et les Sept Nains à Fantasyland. C'est ça, l'amour ... ? Rien à voir avec la relation pour le moins houleuse entre le Roi et la colérique Reine de Cœur, évoquée dans Alice’s Curious Labyrinth ou celle, plus troublante, entre Mélanie Ravenswood, l’inquiétante héritière de Phantom Manor, et ses prétendants. Dans ces deux cas, les sentiments de ces messieurs risquent fort de leur faire perdre – littéralement – la tête !   En ce jour de la Saint Valentin, mieux vaut se tourner vers un amour plus harmonieux, celui qui unit depuis toujours Mickey et Minnie, que l’on retrouve très souvent ensemble à Disneyland Paris et qui ne sont pas avares de regards tendres et complices. Cette relation idéale n’est pas sans rappeler celle de Walt et Lillian Disney, dont on peut découvrir d’émouvants souvenirs dans Lilly’s Boutique, à travers les nombreuses photos du couple. C’est bien ça, l’amour, le grand amour, celui « qui fait chanter la vie »… Source : Insidears
Voir plus ...
Les amoureux de Disneyland Paris

3 months ago